Une fille haute couture

Une fille haute couture par Lucy Sweet chez Albin Michel, collection Bliss

Résumé de l’éditeur

Evie a décidé de réaliser son rêve : devenir l’un des grands noms de la haute couture européenne. Elle s’inscrit donc dans une prestigieuse école de stylisme de Glasgow. Mais la grande ville ne ressemble pas à ce qu’elle attendait : ses camarades de classe ont une vision ultra-snob de la mode, bien loin de ses créations vintage. En plus, sa colocataire est maniaque, et Mickey, aussi beau qu’insaisissable, l’attire autant qu’il l’agace !

Ma critique

Encore une collection que je surveille : Bliss. Ce sont des romans qui ont une apparence de chick litt.. Mais qui ne sont pas si « girly » que ça. De cette collection, j’avais adoré « Lottie Biggs n’est presque pas cinglée »… Et j’ai énormément aimé « Une fille haute couture ». A travers ce roman, nous suivons les péripéties de Evie qui fait tout pour devenir une jeune femme raisonnable, une citadine respectée et une couturière / créatrice de mode talentueuse et admirée.

Elle veut à tout prix ne pas ressembler à ses parents : artistes atypiques et extravagants. Pourtant, Evie ne se sent sens pas à sa place parmi ses camardes de classe… Bref. Ce roman est en fait une vraie quête personnelle, une découverte de sa propre identité. Je me suis beaucoup identifiée à Evie et certains personnages (notamment la coloc) m’a fait penser à des personnes que j’ai croisé à certains moment de ma vie. C’est peut être pour ça que j’ai aimé le livre. Et puis, l’histoire reste légère et amusante. Un très bon moment de détente.

Publicités
Ce contenu a été publié dans Roman par savon, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.

4 réflexions au sujet de « Une fille haute couture »

  1. Comme toi j’ai adoré « Lottie Biggs », par contre j’ai été très déçue par « Rock’n’love » dans la même collection. J’espère que les prochaines parutions seront mieux !

  2. ah oui. J’ai lu ta critique de Rock’n’love. je vais aussi en faire une. J’avoue que j’ai aussi été déçue, mais pas tant que toi. Merci de ton commentaire.

  3. Ton avis donne envie… Je ne le rajoute pas a ma LAL, je préfère attendre d’avoir lu « Lottie Biggs n’est presque pas cinglée » pour voir si le genre me plait…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s