Alice au pays des merveilles


Alice au Pays des Merveilles par illustré par François Amoretti et traduit de l’anglais par Martine Desoille chez Soleil, collection blackberry

Ma critique

Le célèbre roman de Lewis Caroll bénéficie d’une nouvelle traduction. Un coup de fraicheur plutôt réussi. La seule chose que je n’ai pas compris c’est l’idée d’avoir appelé le chat Dinette au lieu de Dina. N’ayant jamais lu ce livre en anglais, je ne peux me prononcer. Néanmoins, cette nouvelle traduction est une belle occasion de redécouvrir ce texte.  De plus, les illustrations de François Amoretti donnent un charme tout particulier à l’ouvrage. Le tout imprimé sur un papier de qualité, une mise en page très soignée et agréable.  Tout cela nous donne un très bel album pour les plus grands avec des dessins tendres et délicieusement surannés.  Une vraie madeleine de Proust.

Challenge Alice 2/3



Publicités

10 réflexions au sujet de « Alice au pays des merveilles »

  1. J’ai adoré le style graphique, et la traduction est vraiment très bonne , surtout quand on sait comme traduire Alice est un vrai défi!

    Je félicite encore une fois Martine (Céleste) qui a fait un travail génial!

  2. oui les dessins m’ont vraiment charmés. Et, pour ce qui est de la traduction, ça a dû être un sacré boulot. J’ai lu quelques passages en anglais (dans la version folio où il expliquent les jeu de mot etc..) et ben, ça doit pas être de la tarte à traduire !

  3. Les illustrations semblent belles !
    En anglais, c’est « Dinah »
    Voici un extrait : (au début du livre)
    Down, down, down. There was nothing else to do, so Alice soon began talking again. ‘Dinah’ll miss me very much to-night, I should think!’ (Dinah was the cat.) ‘I hope they’ll remember her saucer of milk at tea-time. Dinah, my dear! I wish you were down here with me! There are no mice in the air, I’m afraid, but you might catch a bat, and that’s very like a mouse, you know. But do cats eat bats, I wonder?’ And here Alice began to get rather sleepy, and went on saying to herself, in a dreamy sort of way, ‘Do cats eat bats? Do cats eat bats?’ and sometimes, ‘Do bats eat cats?’ for, you see, as she couldn’t answer either question, it didn’t much matter which way she put it. She felt that she was dozing off, and had just begun to dream that she was walking hand in hand with Dinah, and saying to her very earnestly, ‘Now Dinah, tell me the truth: did you ever eat a bat?’ when suddenly, thump! thump! down she came upon a heap of sticks and dry leaves, and the fall was over.

  4. les illustrations sont superbes; je te conseille vraiment d’aller sur le blog de François Amoretti. Et merci pour ce passage en anglais. Donc, je ne comprend vraiment pas pourquoi le nom du chat a été changé. Sinon, le reste est génial.

    Merci beaucoup de ton passage ici et de ton commentaire 🙂

  5. Les illustrations me plaisent beaucoup ; je vais de ce pas voir le blog de François Amoretti… 🙂

  6. Wahouuu…
    Alice au pays des merveilles… ça peut paraitre incroyable, mais je ne l’ai jamais lu ! J’ai vraiment envie de le lire d’ailleurs… Les illustrations sont magnifique ! Encore un dans ma liste a lire… Qu’ai-je fais de regarder ton blog ? 😛

  7. ^^ tant mieux si ça donne envie de lire ! je vais essayer de faire une critique par semaine, au moins. Je pense que tu es loin d’être la seule à ne pas avoir lu ce roman. Il est plutôt space en fait, mais j’aime bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s